Voilà c'est fini !

07/04/2014
La saison 2013/2014 s'est achevée sur un succès pour le Rennes Volley 35 face à Ajaccio (3/2). Cela, on le sait, n'a pas suffit pour que le club sauve sa peau. Cette saison sera à vite oublier, il faut pourtant, qu'elle serve de leçon...

Rien ne sert de se cacher derrière toutes les excuses possibles pour expliquer le fiasco de cette saison. Et pourtant, il faut reconnaître que les malheurs ont continuellement jalonné le parcours des Rennais, ne serait-ce que par le nombre incalculable de blessures qui a perturbé la vie du groupe. Rarement Boris Grebennikov et, surtout, son successeur Olivier Bouvet n'ont pu aligner la même équipe. Pire encore, certaines rencontres se sont jouées sans pouvoir effectuer les rotations utiles et necessaires pour garder une chance de succès.

Nous reviendrons prochainement sur les chiffres de cette saison qui expliquent, en partie, la déconvenue du club à commencer par les 13 matchs sur 26 disputés en 5 sets, ce qui est une statistique assez incroyable. Sachant que seuls 6 matchs sur ces 13 sont revenus aux Rennais, il faut aller chercher dans les 7 défaites les points que les Bretons ont laissé filer, parfois d'une manière incompréhensible (cf : Saint-Nazaire ou Lyon pour ne citer que ces deux rencontres) et qui manquent cruellement en cette fin de saison.

La polémique va bon train concernant le recrutement. Il y a eu, c'est une évidence, des erreurs de faites. Les deux Argentins, Garcia et Gonzalez n'ont jamais réussi ou peut-être jamais voulu s'adapter aux rythmes et aux exigences du club. Sans vouloir tout mettre sur le dos de ces deux joueurs, force est de constater que leur attitude a contibué à une dégradation dans la vie du groupe. Tout le monde avait la tête dans le seau en début d'année. Et puis sont arrivées de nouvelles recrues en janvier qui, au départ, n'ont pas compris pourquoi le club en était là ! Structure saine (certains sont repartis épater par l'organisation générale du club), un public présent durant toute cette saison, fidèle et chaleureux et puis finalement une vie de groupe qui n'était pas si mauvaise. Alors les De Marchi, Tarr, Samardzic ou Gens, pour ne citer qu'eux, par leur état d'esprit et leur professionnalisme, ont regonflé le moral de tout le monde et résultat des courses le Rennes Volley 35 a remporté 5 succès sur ses 9 derniers matchs. Malheureusement, alors que les saisons précédentes cela aurait pu sauver le club, cette année le niveau était tel que jamais les coéquipiers de Frangolacci n'ont pu rattraper leur retard.

Le temps n'est plus aux jérémiades et aux regrets mais au travail. C'est la fin d'un chapitre mais loin d'être la fin de l'histoire. De nouvelles pages, encore blanches, ne vont pas tarder à être écrites. Le titre de ce nouveau chapitre peut être "la Reconquête". Elle est, déjà, dans toutes les têtes. Tout sera fait pour qu'elle soit également présente sur le terrain... 

D.C.

Prochain match

Dimanche 15 octobre 2017 à 16h00
Stade Charléty
Paris Rennes